NOTRE PATRIMOINE

Slide

Au Xe siècle, après avoir repris les reliques de Saint-Laumer qui leur avaient été dérobées, les moines bénédictins de Corbion dans le Perche se réfugièrent à Blois. Là, le Comte Thibault III leur offrit le terrain du Foy.

Au XIIIe siècle, l’abbaye bénédictine de Saint-Laumer y est édifiée. Au XIVe siècle, l’abbaye est fortifiée pour échapper aux ravages de la guerre de Cent Ans. Au XVIe siècle, l’abbaye est ruinée par les guerres de religion et notamment par le sac de Blois par les huguenots en 1568. La remise en état du bâtiment est due à l’œuvre des bénédictins réformés, dont les travaux se poursuivront jusqu’au début du XVIIIe siècle. Ils y fondèrent l’Hôtel-Dieu, destiné à accueillir « les pauvres atteints de maladies susceptibles de guérison et non communicables ».

À la fin du XVIIIe siècle, l’Hôtel-Dieu prit sa forme actuelle.

NOTRE HÔPITAL MAIL PIERRE CHARLOT

L’hôpital Mail Pierre Charlot : le 4 mai 1963, la Commission Administrative décide d’ériger un nouvel hôpital mieux adapté aux besoins de la médecine contemporaine.

La première tranche est mise en service dès septembre 1978. La seconde tranche est achevée en décembre 1980 (Mme Simone Veil en a posé la première pierre le 9 février 1978).

 

 

NOTRE ÉVOLUTION ARCHITECTURALE

Des années 2000 à nos jours, notre établissement s’est transformé pour répondre aux nouvelles exigences organisationnelles et s’adapter aux évolutions de l’offre de santé.

D’un lieu de séjour, l’hôpital devient un lieu de passage. Ses nouveaux modes d’organisation impliquent de nouveaux métiers, de nouvelles compétences, mais aussi de nouvelles réponses architecturales.

Il s’agit de tenir compte de l’évolution des techniques médicales et des modes de prise en charge.

Le 11 septembre 2018, Agnès BUZYN, Ministre de la Santé, a officiellement baptisé le Centre Hospitalier Simone Veil de Blois.

 

BIENVENUE SUR LE SITE DU CENTRE HOSPITALIER SIMONE VEIL DE BLOIS logo-ch-blois-blanc

NOTRE HÔPITAL DEMAIN

Le Schéma Directeur Immobilier validé du « nouvel hôpital » été transmis à l’ARS en janvier 2018. Il a été construit autour de trois préoccupations principales :

  • Garantir de bonnes conditions de travail à l’ensemble de la communauté hospitalière ;
  •  Assurer la qualité de l’accueil et des conditions d’hébergement des patients ;
    Maintenir une sécurité des soins élevée.

Celui-ci consacre des changements majeurs à venir pour l’établissement, avec de nombreux déplacements et réagencements.

S’agissant de la tour, une restructuration par niveau est prévue. L’entrée principale se fera au niveau du rez-de-chaussée bas où sera créé un grand espace pour les consultations et l’hospitalisation de jour auquel sera adjoint le plateau d’imagerie.

Dans un souci de sécurité des soins optimale, le bloc obstétrical sera déplacé au même niveau que le bloc opératoire, laissant de la place au 2e étage pour le plateau mère/enfant. Au 9e étage est envisagé un réaménagement de l’espace pour ajouter des bureaux pour les médecins.

Cette vaste entreprise de réaménagement qui impliquera des opérations tiroirs sera aussi l’occasion de remettre à neuf toutes les installations techniques de l’établissement (électrique, thermique, fluides, aération etc.).

Des réaménagements majeurs interviendront aussi sur le reste du site. L’administration déménagera vers l’emplacement actuel des services techniques tandis que la création d’un « pôle universitaire » regroupant un IFSI étendu et l’internat est envisagée.

Des évolutions structurelles dans l’accès au site sont aussi actées, puisque le Conseil Départemental a donné son accord pour la création d’un nouvel accès direct à l’hôpital par la voie rapide. Un réaménagement profond de la périphérie du site est ainsi entrevu.

INFO COVID ⚠️

Les visites aux patients hospitalisés sont temporairement suspendues
(hors secteur EHPAD et USLD)

 

Téléchargez l'application du CH de Blois

Installez maintenant
×
fr_FRFrench