Nos sites

Votre admission

> Consulter le nouveau livret d’accueil du patient – édition 2017-2018

Votre accueil aux Urgences, hall d’accueil, consultations externes ou unités de soins est réalisé par le personnel soignant et/ou administratif afin de personnaliser votre prise en charge.

En cas d’urgence

DSC_0045Votre dossier sera établi ultérieurement par vous-même ou votre famille à l’accueil des Urgences.

Si des proches vous accompagnent, ceux-ci établiront votre dossier immédiatement à l’accueil des Urgences.

 

Les documents à présenter lors de votre admission

admission

Pour justifier de votre identité :

  • pièce d’identité comportant une photographie (carte d’identité nationale ou passeport en cours de validité)
    Rappel : Loi du 11 octobre 2010. Article 1 : Nul ne peut, dans l’espace public, porter une tenue destinée à dissimuler son visage.
  • convocation de l’unité de soins

Pour justifier de votre prise en charge :

  • attestation d’assuré social ou carte vitale en cours de validité.
    Pensez à mettre à jour votre Carte Vitale au moins une fois par an et lors de tout changement de situation.
    Des bornes sont à votre disposition dans les pharmacies ou à l’accueil de votre caisse d’Assurance Maladie.
  • carte de mutuelle .
  • pour les bénéficiaires de la C.M.U.C. (Couverture maladie universelle complémentaire) : attestation en cours de validité
  • pour les bénéficiaires de l’A.M.E. (Aide Médicale d’État) : attestation ou carte en cours de validité

✓ Dans le cadre d’un accouchement

Le livret de famille et/ou l’acte de reconnaissance si établi. Il appartient aux parents de faire la déclaration de naissance directement à la mairie de Blois dans le délai réglementé (dans les 3 jours  suivant l’accouchement – Décret 60-1265 du 25 novembre 1960 et Décret 76-944 du 15 octobre 1976).

Cas particuliers

Vous êtes accidenté(e) du travail

  • La feuille d’accident du travail délivrée par votre employeur

Vous êtes victime de guerre

  • Carnet de soins (article L.115 du code des pensions)

Vous êtes non-résident en France

  • passeport ou carte d’identité nationale
  • attestation d’affiliation à une assurance
  • carte Européenne d’assurance maladie pour les ressortissants de la Communauté Européenne.

✓ Si c’est un mineur

L’admission doit être demandée par le représentant légal :
père, mère ou tuteur. Les interventions et soins ne peuvent être réalisés qu’après autorisation écrite et signée du représentant légal.

✓ Non divulgation de présence

Si vous le souhaitez, nous pouvons garantir la non-divulgation de votre séjour dans notre établissement. Dans cette hypothèse, aucune information concernant votre présence ne serait donnée à une personne qui téléphonerait ou se présenterait à l’accueil, à l’exception de la personne de confiance désignée par vous. Vous serez seul à pouvoir informer vos proches de votre présence dans notre établissement. Dans le cas ou vous souhaitez la non-divulgation de votre présence, veuillez en faire la demande au cadre de santé du service de soins qui vous accueille.

✓ Pensez à désigner une personne de confiance

Qui et pourquoi faire ?
Vous pouvez désigner une personne de confiance de votre choix (loi N°2002-303 du 4 mars 2002) qui vous accompagnera et assistera aux entretiens médicaux.
Un formulaire vous permettra de désigner par écrit votre personne de confiance. Les professionnels qui vous prennent en charge vous proposeront d’en désigner une.

Son rôle :
Vous accompagner dans vos démarches au cours de votre hospitalisation et vous assister lors des entretiens médicaux pour vous aider à prendre les décisions concernant votre santé. Cette personne sera aussi consultée si vous vous trouvez dans l’impossibilité d’exprimer votre volonté ou de recevoir les informations nécessaires aux décisions concernant votre santé.

Qui pouvez-vous désigner ?
Un parent, un proche ou votre médecin traitant.
En cas de tutelle : Si une personne de confiance a été désignée avant la mise sous tutelle, le juge peut la confirmer ou la révoquer. Lorsqu’une personne fait l’objet d’une mesure de tutelle, elle peut désigner une personne de confiance avec l’autorisation du juge ou du conseil de famille s’il est en place.

✓ Rédigez des directives anticipées

(cf. article L.1111-11 du code de la santé publique) Toute personne peut, si elle le veut, faire une déclaration écrite afin de préciser ses souhaits quant à sa fin de vie ou les traitements invasifs qu’elle désire, prévoyant ainsi l’hypothèse où elle ne serait pas, à ce moment-là, en capacité d’exprimer sa volonté. Cette déclaration écrite est appelée «directives anticipées» (loi du 22 avril 2005 et décret du 6 février 2006) :

• Ne vous engagent pas définitivement, elles sont modifiables ou peuvent être annulées à tout moment

• Seront prises en compte par l’équipe médicale pour toutes décisions vous concernant

• Sont une aide pour l’équipe médicale, qui reste libre d’apprécier les conditions dans lesquelles il convient d’appliquer les orientations compte tenu de la situation

concrète et de l’éventuelle évolution des connaissances médicales. Vous pouvez rédiger vos directives anticipées sur papier libre. Elles doivent comporter votre nom, prénom, date et lieu de naissance, être datées et signées.

ATTENTION :

Toutes clauses contraires à la loi et plaçant le professionnel de santé dans l’illégalité seront déclarées nulles et non avenues

 

Nos sites